Vous êtes ici

L'optimisation énergétique au cœur des préoccupations du Groupe SABC

L'optimisation énergétique au cœur des préoccupations du Groupe SABC
L’engagement du Groupe SABC de s’inscrire dans le concept de l’industrie du futur appelle naturellement à la mise en place des techniques et méthodes pour l’optimisation énergétique.
Afin d’accompagner les principaux acteurs sur le terrain, la Direction Industrielle (DI) a organisé à Yaoundé les 27 et 28 mai 2019, un séminaire au cours duquel 22 collaborateurs de la DI et des usines (Douala, Yaoundé, Bafoussam, Garoua et SEMC) ont, sous le tutorat de Monsieur Raphael EVEN, expert énergie IRS, examiné les problématiques qui se posent autour de l’énergie et évalué les enjeux qui en découlent.
M. NGATCHOU, Expert technique à la Direction industrielle nous fait le point sur la question.
 
L’optimisation énergétique : De quoi s’agit-il ?
A l’heure où les ressources énergétiques mondiales s’appauvrissent, il devient nécessaire de palier à toute surconsommation superflue. Les industries sont les principales responsables des dépenses énergétiques mondiales, celles qui s’engagent sur la voie de l’optimisation énergétique, font d’une pierre deux coups :
  • contribuent à la protection de l’environnement
  • capitalisent sur leur trésorerie les bénéfices de cette optimisation
A la SABC, l’énergie se décline sous formes de plusieurs fluides énergétiques : l’électricité, l’eau, la vapeur, le froid et l’air comprimé.
Partant du principe qu’on ne peut optimiser que ce qu’on maitrise : les séminaristes ont structuré le sujet autour des ratios exprimés au prorata de la production ; de véritables agrégats permettant d’analyser et de manager la consommation d’un fluide énergétique dans une usine, et bien au-delà,  de comparer les performances des usines entre elles.
 
Comment s’y prendre ?
Trois ratios dits primaires suffisent pour avoir une image objective de la consommation de tous les flux énergétiques de nos usines :
  • le ratio de consommation électrique
  • le ratio de consommation d’eau
  • le ratio de consommation fuel
Cependant, des ratios secondaires sont définis afin de saisir de manière exclusive la performance de certains fluides ou de certains équipements. 
Il est indispensable de réaliser un graphe fromage indiquant le poids (en puissance électrique) de chaque catégorie d’équipements. Cette répartition constitue alors un véritable chemin fléché vers les gisements d’énergies susceptibles d’impacter manière rapide et sensible les couts.
 
Que pouvons-nous espérer ?
Nous espérons que l’optimisation énergétique se pratique de manière systémique grâce au comportemental, en mettant en œuvre les bonnes pratiques et enfin par l’évaluation des résultats (les ratios). La signature du pacte projet  par l’équipe en charge achève de souder toutes les volontés autour d’un même objectif ; ouvrant ainsi la voie à la réussite ou du moins à l’amélioration continue.