Mieux connaître son histoire, pour mieux se projeter

Mieux connaître son histoire, pour mieux se projeter 

Le Groupe SABC a accueilli le 7 juin 2021 à Douala, la Directrice du Développement Culturel du Musée du Quai Branly – Jacques CHIRAC, Madame Christine DROUIN. Elle a séjourné au Cameroun du 1er au 7 juin dans le cadre de la préparation de l’exposition « Sur la Route des Chefferies du Cameroun, du visible à l’invisible ». Un programme conceptuel de l’architecte camerounais Sylvain DJACHE NZEFA qui a pour objectif la valorisation du patrimoine culturel et artistique camerounais et qui trouvera son apothéose d’avril à juillet 2022 en France, lors de l’exposition organisée au Musée du Quai Branly – Jacques CHIRAC, avec plus de 250 objets artistiques et culturels issus de nos différents musées du Cameroun et des collections diverses. Au programme de l’exposition, un grand festival et une semaine culturelle camerounaise, organisés pour le public français avec comme thèmes, la mode, la musique, les spectacles, les arts et la culture.

Un extrait du discours d’Emmanuel DE TAILLY, Directeur Général du Groupe SABC

« … 22 ans où j’ai appris finalement que j’étais « blanc à l’extérieur » et « noir à l’intérieur », et que crise de palu après crise de palu, fièvre après fièvre, hépatite après hépatite, coulait en moi l’Afrique du courage, de la solidarité familiale, de la résilience sous le signe de la tradition. Soup Nzué à l’Ouest, notable du Canton Bell au Littoral et Sarki Haoussa au Nord, les différentes chefferies m’ont accueilli comme elles ont accueilli la plupart de ceux de passage ici au Cameroun. Cette reconnaissance, nous ne l’avons nulle part ailleurs. Elle est le fruit d’une longue tradition d’accueil et d’hospitalité à l’endroit de ceux qui ont à cœur de découvrir ce pays, le Cameroun, qui se vit souvent – ai-je l’habitude de dire – tout autant avec ses tripes qu’avec son cœur, et de temps en temps avec sa raison.

La route des Chefferies, organisée par M. Djache Nzefa, et qui trouvera son apothéose d’avril à juillet 2022 sur le thème « la route des Chefferies du Cameroun, du visible à l’invisible » au musée du Quai Branly – Jacques Chirac, est une invitation à mieux comprendre les ressorts originels d’une culture bien plus ancestrale que la nôtre, européenne, où ici en Afrique l’alliance de la tradition et de la modernité est encore possible afin que la modernité nous projette dans un monde de connaissances mais où la tradition nous rappelle constamment nos principes d’humanité et l’origine de notre monde, nos racines. Se développer sans ces 2 piliers me paraît hasardeux, et c’est une des causes de mon profond attachement à ce continent, où ma raison se trouve en Europe mais une grande partie de ma sensibilité réside ici en Afrique…. »

Cliquer ici pour consulter le discours intégral