Vous êtes ici

Journées Citoyennes - SOCAVER offre un Spectrophotomètre et des réactifs évalué à plusieurs millions à SWAA Littoral

Journées Citoyennes - SOCAVER offre un Spectrophotomètre et des réactifs évalué à plusieurs millions à SWAA Littoral

Les Journées Citoyennes de Socaver 2020 ont eu lieu ce mercredi 9 décmbre 2020 à 9H à la SWAA (Society for Women and Aids in Africa), branche du Littoral située à Mbanga-Bakoko (Yassa) en présence de  Alain TADIE et Vincent KAMENI respectivement Directeur d'exploitation et Directeur des Ventes à SOCAVER. Il était question de la remise d’un Spectrophomètre et des réactifs qui permettront à cette ONG de mener un bon suivi et une prise en charge globale et pérenne des personnes  atteintes du VIH-SIDA.

Dans son propos le représentant du Directeur Général du Groupe SABC, M.  Alain TADIE a tenu à rappeler que ce don est le fruit du partenariat signé le 25 juillet 2018 entre l’Ordre National des Médecins du Cameroun (ONMC) et le Groupe SABC ; et qu’à travers cet acte, SOCAVER filiale du Groupe SABC témoigne une fois de plus la marque d’une entreprise citoyenne toujours aux cotés des nécessiteux et des couches vulnérables.

Le Dr MEILO, représentante de la SWAA, a quant à elle salué ce geste fort, ce soutien de qualité en remerciant le Groupe SABC d’être toujours présent à leur côté chaque fois que besoin se fait sentir.

La représentante du Directerur de l'hôpital de District de JAPOMA a pour sa part tenu surtout à encourager le Groupe SABC pour les multiples actions de cette envergure dans son territoire de compétence (Douala 3e). 

LA SWAA (Society for Women and Aids in Africa) est une ONG présente dans 40 pays africains. Créée en 1988 lors de la Conférence Internationale contre le Sida à Stockholm en vue de mettre en Place un forum permettant aux femmes d’Afrique de mener des actions collectives de lutte contre le sida. Les objectifs de la SWAA :

  • Assurer la prise en charge psycho-sociale, nutritionnelle et médicale des PV VIH et de leurs familles.
  • Freiner la propagation du VIH dans la communauté et particulièrement chez les femmes, par des activités de prévention qui prennent en compte les habitudes socioculturelles. • Réduire l’impact de l’infection dans les familles et les communautés.